abraxas

Sur la piste du Paradis perdu

Le Koronaus s’élance pour traverser la Passe de Koronus. Après avoir manqué d’être absorber par une éruption warpique et qu’une entité indéterminée est longuement raclé le champ de Geller du vaisseau, Malgré ces péripéties, les aventuriers arrivent à la Station de guidage Ermitage pour faire le plein de vivre et consulter les archives à la recherche de l’expédition Abraxas. Ils découvrent qu’ Albrecht a fait des recherches sur l’Empire Egarian et s’est particulièrement intéressé à une planète en particulier, Fotua V. Ils rencontrent également deux influents libre-Marchands, Caligos Winterscale ( Dynastie Winterscale ) et Luccian Guerit. Les deux hommes semblent en pleine négociation, des plans de la station et des environs recouvrant la table qu’ils occupent. La rencontre est cordiale malgré le ton imperieux de Winterscale.

Le navire reprend sa route est atteint Castel. Après quelques démêlés avec des escrocs et des petites frappes du coin, Tristan Abraxas et son cercle rapproché rencontrent Moros, le seigneur-lige de Castel. La brute les accueille respectueusement mais avec une certaine froideur. Ils font égelement connaissance avec le représentant de La Mission de la Kasballica. Ce dernier en apprenant leur intérêt pour Fotua V leur propose de ce rendre sur un site d’excavation que la mission a installé sur cette planète. Ils apprennent également que cette dernière est la propriété de la Dynastie Winterscale qui a déposé récemment un assignat pour la revendiquer. Après une rude négociation avec la Kasballica, une association est conclue pour exploiter ce chantier. Avant leur départ, les aventuriers utilisent les conséquentes ressources de la dynastie pour améliorer leur équipement.

Arrivée sur place, l’équipe découvre un camp établi auprès d’une ruine cyclopéenne d’une cité tentaculaire Egarianne. L’endroit semble être sous tension de par une augmentation de disparitions inexpliquées. Après avoir enquêté auprès des différents protagonistes du chantier, il apparaît qu’ une découverte majeure a été effectuée par l’équipe mais qu’un désaccord entre le responsable du chantier et son second a éclaté. Le premier a poignardé l’autre avec un morceau de verre d’ou émanait une sombre énergie. La victime, grièvement blessé a fui dans les ruines. En étudiant les lieux, les explorateurs découvrent un interstices pouvant correspondre à un réceptacle pour une gemme trouvée dans le manoir Abraxas, prés de Port l’Errance. En l’insérant, ils provoquent l’ouverture des titanesques portes de la cité-dédale. Pendant que les équipes de la Kasballica exhument des antiques objets égarians, le transport “Keronaus” , resté furtivement en orbite, indique l’arrivée d’un vaisseau xenos inconnu. Quelques heures après, une vague de créatures ressemblant à des centaures-reptiliens cybernétiques et lourdement armés. Une résistance héroïque s’organise autour des gardes du camp et du contingent débarqué. Un repli stratégique s’effectue brillamment dans les ruines. Une longue marche, ponctuée d’escarmouche et couverte par les skorpiens, permet d’’aboutir à une sorte d’ immense amphithéâtre. Le lieux est baigné d’une lueur blanchâtre et en son centre, trône un piédestal d’obsidienne. Au moment ou Tristan sort la gemme et s’approche, une colossale créature vaguement humanoïde surgit pour s’en emparer. Un terrible combat s’engage ente le montre et la troupe alors que l’arrière-garde est assailli par les poursuivants.
En parallèle, le Koronaus, rejoint par la Corvette Nemesis triomphe sournoisement du vaisseau intrus, pouvant ainsi procédé à un bombardement planétaire et au débarquement massif de renfort. Dans la salle, après de sérieuses blessures, Tristan et ses hommes abattent la monstruosité, qui s’avère être le second en fuite. En incrustant la gemme dans le piédestal, une carte stellaire détaille la région du Cinérus Maleficum et une route pour atteindre un système perdu au milieu de la tempête warpique.

Comments

Derield Derield

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.